le prix d'un chiot

Produire de beaux et bons chiots OUI!!!! Mais à quel prix ?

 

Avant de dire qu'un chiot à 1000 ou 1200 euros est cher, il faut comprendre tous les paramètres qui entrent en jeu.

1° CAS : si le mâle est présent à l'élevage :

Il faut élever les deux géniteurs en pensant pour le respect de la femelle ne pas la faire reproduire avant l'age de 24 mois environ.
Il faut payer une exposition canine pour faire confirmer les 2 sujets afin que la descendance soit inscrite au LOF ; c'est la traçabilité nécessaire qui fait connaître toute l'origine des chiots.
Et ensuite payer 25 euros par chien à la société canine pour faire transformer le certificat de naissance en pédigré définitif. Si pour rentrer du sang totalement nouveau, le chien vient de l'étranger, le coût est plus cher 60 € à payer à la société canine.

2°CAS : le mâle n'est pas présent à l'élevage ou bien l'on veut rentrer du sang nouveau pour éviter trop de consanguinité qui peut s'avérer nocive ou on ne veut pas "bombarder" tous les portées avec le même mâle.

Dans ce cas il n'y a pas photo : il faut alors soit acquérir plusieurs mâles qu'il faut soigner, entretenir, câliner le tout dans le plus grand respect du chien ; ou soit il faut chercher un étalon exterieur pour faire la saillir.

Là, commence le grand périple où en plus du prix de la saillie il y a les frais de déplacement chez le propriétaire de l'étalon avec tout ce qui s'en suit : frais d'autoroute, frais de gas-oil, frais d'hôtel pour 3 ou 4 jours. Et en plus la fatigue du chauffeur.


Au 2ème ou 3ème jour des chaleurs il faut penser à vermifuger la chienne et ensuite faire faire son suivi gynécologique par le vétérinaire c'est à dire frottis vaginaux et dosage de progestérone pour déceler le moment adéquat où la chienne doit être présenter au mâle.

Si le mâle ne réussit pas à saillir, il faut avoir recours à l'insémination artificielle chez le vétérinaire. Le cas peut se produire aussi si la chienne est trop étroite où si elle a la vulve barrée ou si le mâle ne sait pas saillir.

Il faut en principe 2 inséminations à 48 H. d'intervalle chez le vétérinaire ce qui ajoute des frais supplémentaires.


On n'a pas le droit de faire d'insémination soit même, à moins que l'un des 2 géniteurs (male ou femelle) nous appartient. Mais dans ce cas, il y a les frais d'acheter tout le matériel nécessaire, car par mesure d'hygiéne pour la femelle, la sonde OSIRIS utilisée, est à usage unique.

A partir de 25 jours de gestation, on fait pratiquer une échographie par le vétérinaire pour savoir si la chienne est gestante et ainsi envoyer (papier ou par internet) la déclaration de saillie à la S.C.C. avec un règlement de 10 euros pour ouvrir le dossier de naissance.

Dans le cas positif, à partir de 30 jours de gestation, la future mère doit avoir une nourriture plus riche pour elle même et une meilleure formation des foetus. Cette nourriture est un aliment de chiot que la chienne va avoir jusqu'à la fin de la période de lactation.


Cet aliment chiot plus complet et plus riche est à donner à la mère en plus grande quantité au moment du pic de lactation. Pendant cette période, la mère produit énormément de lait jusqu'à 1 fois et demi son poids, et donc doit être nourrie en conséquence.

Quand les bébés sont là, il faut penser que les frais d'alimentation sont plus chers car la nourriture chiot que reçoit la chienne doit etre d'excellente qualité.


Si la portée est nombreuse, ou si chienne n'a pas beaucoup de lait, il faut l'aider en biberonnant la portée. D'où achat supplémentaire de lait maternisé, de biberons etc etc...

De toute façon, tout l'élevage doit avoir une nourriture d'excellente qualité et non pas des croquettes de supermarché.

Toute cette famille, maman et bébés, doivent avoir pour leur plus grand confort des draps, des couvertures et des tapis bien propres et non humidifiés par du pipi. Ce qui veut dire qu'il faut changer cette litière d'office 2 fois par jour ; parfois 3 fois selon l'importance de la portée. Donc ce qui veut dire frais d'achat de linge, de lessive, d'électricité et d'eau pour la machine à laver et suivant la saison frais d'électricité pour le sèche-linge.
Ou mème si on a la possibilité d'avoir un agriculteur sympathique prèt de chez soi pour l'achat de paille qui sera changée regulierement

De plus les 3 premières semaines, il faut 1 ampoule infra-rouge pour réchauffer le nid des bébés et selon la saison 2 infra-rouge. Le chiot naît totalement immature et est dans l'incapacité de se réchauffer seul.


Entre le 4ème et le 5ème jour, il y a l'ablation des ergots aux pattes arrières pratiquée par le vétérinaire.
Ensuite vient le moment de vermifuger tous les 15 jours la mère et l'ensemble de sa portée.


A partir de la 3ème semaine tout ce petit monde va avoir droit à la bouillie puis à l'alimentation croquettes chiot. Dont frais supplémentaire d'aliments.

A l'age de 6 semaines c'est la 1ère primo vaccination CHP : carré, hépatique et parvovirose 

Ensuite, à 8 semaines c'est l'identification de chaque chiot par le vétérinaire : Tatouage ou puce. Si c'est par Tatouage, il faut endormir le chiot d'où une intervention plus longue.

Si c'est la pose d'une puce l'intervention est plus rapide et donc moins traumatisante pour les chiots mais aussi plus cher que le tatouage. La puce sera obligatoire en 2012.

Ensuite, il y a 1 vaccin complet CHLPPI. Ensuite le test pour la carte génétique et le certificat de filiation par ANTAGENE ou un autre labo.

Quelques jours avant le départ des bébés, Nouvelle visite chez le vétérinaire pour la sortie du chiot avec établissement du certificat de bonne santé.

Si le chiot ne part pas vers 10 ou 12 semaines il y aura le rappel de vaccination de la Leptospirose

Tout cela sans compter les frais d'inscription de 25 euros par chiot au LOF (Livre des Origines Françaises) pour l'ensemble de la portée même les chiots présentant un défaut et que l'on vend à un prix moindre.

 

Il y a aussi les frais de publicité pour réussir à vendre la portée.


Les frais de radiographie des géniteurs avant de les mettre à la reproduction.


Après avoir lu cette page, je pense que vous comprendrez bien que 1000 ou 1200 euros pour la vente d'un chiot ce n'est pas cher ; si l'on ajoute tous les frais et les heures de travail et les nuits sans grand sommeil à la maternité pour bien choyer et soigner les bébés.
Tous ces services vous ne les trouverez pas en animalerie ni dans certaines filières venant de certains pays de l'est.


Et encore , je n'ai pas compté le cas ou la chienne aurait besoin d'une césarienne et surtout un week-end ou une nuit.

C'est vrai que de nos jours 90% des éleveurs vendent leur production dans une fourchette de prix allant de 1000 à 1200 euros.

Mais l'acheteur doit savoir que chaque éleveur est libre de fixer son prix qui peut toutefois varié chez le même éleveur d'une portée à l'autre. Le tout est de tomber chez un éleveur sérieux qui a toutes les preuves de ce qu'il dit et annonce dans sa pub ; et que tout le cheptel soit soigné et heureux.

Au niveau tarif, laissons chaque éleveur agir comme il le désire. Parfois, il y a des circonstances.

 

Date de dernière mise à jour : 27/07/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×